Que mangez en cas de brulures d’estomac ?

Je vous écris cet article car mon chéri y est sujet vraiment très fréquemment, et je me suis dit qu’il n’était peut être pas le seul… Alors que je n’en ai jamais eu, il en a vraiment fréquemment. Mauvaise alimentation, micro-biote déséquilibré, stress… autant de facteurs qui font que les cellules de l’oesophage ne sont plus serrés, elles sont alors attaquées par les ions acides. Mais avec de bons chois alimentaires il est possible de se défaire de ce problème.

Voici ce qu’il faut faire 

Réparer votre œsophage avec des anti-oxydants. Les légumes sont les protecteurs numéro 1 contre le reflux. Leurs fibres favorisent le transit, leur minéraux alcalinisent le PH sanguin, et les antioxydants protègent les muqueuses. Les crucifères, les légumes colorés comme les poivrons, la tomate, et les fruits (à consommer en dehors des repas) sont à privilégier.

Calmer le processus inflammatoire. Pour cela il faut rétablir le bon équilibre entre oméga 6 (pro-inflammatoire) et oméga 3 (anti-inflammatoire)  par le biais d’une consommation de bonnes huiles végétales, colza pour l’assaisonnement, olive pour la cuisson.
Facilitez la vidange gastrique. Plus vite votre bol alimentaire est traité moins il a de risque de remonter, pour cela il vaut mieux fractionner ses repas et consommez de petites collations dans la matinée et l’après-midi plutôt que de faire 1 ou 2 gros repas. Eviter également ce qui entraine la distension gastrique, l’eau pendant les repas, les boissons gazeuses, la soupe.
Mangez sans stress. Le stress joue comme de l’huile sur le feu, il favorise l’altération de la perméabilité de la muqueuse et donc l’entrée de l’acide dans les cellules. Misez sur les aliments riches en magnésium comme les amandes, les noix du Brésil, les noix de cajou… on mange lentement, tranquillement, loin de l’ordinateur ou de la télévision. Lorsque les repas sont pris trop rapidement, le reflux gastrique augmente.

LES ALIMENTS QU’IL FAUT PLUTÔT ÉVITER EN CAS DE PROBLÈMES DIGESTIFS :

Les plats en sauce,
Les repas très riches en graisses : viandes grasses (côtelettes d’agneau, côtes de porc…), charcuterie…
Les fromages à moisissures qui fermentent : camembert, munster, bleu, chèvre, roquefort, livarot, brie…
Les plats épicés : les currys, certains plats asiatiques, les plats à base de piments, de moutarde ou d’épices…
Les salades ou les plats trop vinaigrés,
Les cornichons,
Les tomates,
Le chocolat,
Les fruits oléagineux (cacahuètes, noix, amandes, etc.) ;
Les boissons gazeuses,
L’alcool
Les jus de fruits acides (citron, pamplemousse),
Le thé et le café
Et tout autre aliment qui vous paraît déclencher ou augmenter vos symptômes.

Les légumes secs et les aliments riches en fibres, tels que les céréales complètes, doivent être consommés avec modération si les ballonnements sont votre principal problème digestif.

LES ALIMENTS QU’IL FAUT PLUTÔT PRIVILÉGIER EN CAS DE PROBLÈMES DIGESTIFS :

les légumes cuits : carottes, endives, courgettes, haricots verts, aubergines, épinards…
les fruits : poires, pommes, pêches, bananes fraîches en dehors des repas ou en compotes à la fin des repas (évitez les agrumes et les fruits trop acides)
les viandes maigres : poulet, dinde, veau, lapin, cheval
les poissons
les crustacés et les fruits de mer
les féculents : riz, petites pâtes, semoules, pommes de terre (en quantité raisonnable)
les yaourts
les fromages à pâte cuite : Gruyère, Cantal, Emmental…
Le miel de Manuka

Un autre conseil, les cuissons doivent être légères : pochées, rôties, grillées, en papillote, bouillies. Et pour ajouter du goût, pensez aux herbes aromatiques plutôt qu’aux épices !

Vous avez une fête de famille ou une soirée entre amis qui approche ? Un bon dîner au restaurant de prévu ? Pas d’inquiétude ! Si pour vous les repas trop abondants sont synonymes de remontées acides et de brûlures d’estomac, pensez à ces quelques règles simples :
– ne vous resservez pas à chaque plat
– si vous le pouvez, servez-vous de petites portions
– privilégiez les légumes (carottes, endives, courgettes, haricots verts, aubergines, champignons, épinards, laitue, brocolis, fenouil) et les fruits (poires, pommes, pêches, bananes fraîches)
– prenez le temps de manger : en savourant votre repas sans vous presser, vous gagnerez en plaisir et en confort
– évitez d’accompagner chaque entrée ou chaque plat avec un verre de vin … L’eau est votre meilleure alliée !

Si malgré tout ça, après un repas, si vous sentez que vous avez tout de même des petits soucis digestifs, ménagez votre estomac. Mangez peu et bien : les fruits et les légumes recommandés (cuisinés sans gras), des produits laitiers allégés en graisses.

N’hésitez pas à me partager vos astuces si vous souffrez de ce type de soucis !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *