4 jours à Montréal

Il y a moins de 2 semaines je suis partie à Montréal dans le cadre d’un blogtrip organisé par Air Transat avec la collaboration de Tourisme de Montréal. Je suis partie avec Anne-Laure de Bonjour Darling, Amélie de Amélietauziède et Laure de Santa Milla, Une belle équipe qui a rendu ce voyage très sympa !! 4 jours c’est court pour visiter une ville si grande, ilfaut forcément faire des choix car on ne peut pas tout voir en si peu de temps !

 Je vais donc vous partager nos journées à Montréal dans cet article, les activités que l’on as faites, les restaurants ou l’on a mangé, desconseils pour t’aider à préparer ton futur séjour etc.
Prêtes les filles ? C’est parti !

Conseils utiles 

• Vous devez demander une autorisation de voyage électronique(AVE).
Cette autorisation est absolument nécessaire car l’embarquement pourrait vous être refusé. Une AVE peut s’obtenir instantanément (j’ai reçu la confirmation à peine 1h après) comme après plusieurs heures où jours après la demande, selon les cas, donc ne tardez pas à la demander.

• Pensez aux pourboires.
Comme les États-Unis, les prix sont affichés avant taxes et avant pourboires au Canada. Le pourboire n’est pas uniquement une somme que l’on doit verser par plaisir, certains serveurs sont uniquement payés au pourboire. Il faut compter minimum 15% de la somme.

Prévoir un adaptateur car au Canada les prises ne sont pas comme en France.
Pensez donc à acheter des prises universellespour que vous puissiez brancher vos appareils. Je les ai achetés à l’aéroport directement (9euros).

Faites le change d’Euros en Dollars Canadien dans la ville (pas à l’aéroport le taux n’est pas intéressant ) mais ça c’est pour tous les pays!).
1 euro = 1.50 $ canadien environ.

• Pas besoin de forfait international.
Il  y a du wifi un peu partout. La ville propose depuis 2015, un service de bornes d’accès au wifi gratuit à travers la ville, il y a actuellement 825 bornes à travers toute l’ile. Vous pouvez en plus vous connecter facilement dans les cafés type Starbucks ou devant les halls des hôtels…

• Horaires des magasins.
Certains supermarchés sont même ouverts jusqu’à 21 heures et d’autres le restent 24 h/24. Petit bémol quand même : en semaine, les magasins ferment tôt (18 heures), sauf pour les nocturnes (jeudi et vendredi généralement) Certains centre commerciaux sont également ouvert jusqu’à 21h en semaine/à partir du mercredi. Renseignez-vous donc avant de partir en mission shopping…

Lexique pratique :

Les Basiques :

Allo ! = salut, hello !
Bon matin = bonjour
Bienvenue = de rien, il n’y a pas de quoi
Correct (prononcer « correc ») = ça va, tout va bien
Fin de semaine = weekend
À tantôt = à bientôt, à plus tard
Icitte = ici
Faque (ça fait que) = alors, donc
À date = jusqu’à maintenant

Au quotidien :
Déjeuner = petit-déjeuner
Dîner = déjeuner
Souper = dîner
Breuvage = boisson
Demander la facture = demander l’addition
Faire l’épicerie = faire les courses (nourriture)
Le dépanneur = l’épicier du coin / la supérette / le tabac
Char = voiture
Gaz = essence
Magasiner = faire les magasinsFull = beaucoup, plein
Pogner = attraper
Laveuse = machine à laver
Sécheuse = sèche-linge
Hydro = électricité
Frette = froid
Ploguer = brancher un appareil
Lumière = feu de circulation
Bicycle = vélo
Céduler = planifier
Cellulaire = téléphone portable

Les Relations humaines :

Blonde = petite copine
Chum = petit copain (peut aussi se dire d’un très meilleur ami)
Bec = bisou
Chicane = dispute
Joke = blague
Un party (prononcer « parté ») = une fête
Jaser = parler, discuter
Cliquer = bien s’entendre avec une personne
Frencher = embrasser sur la bouche (Plus précisément avec la langue !)
Catcher = comprendre
Niaiser = se moquer
Cruiser = draguer
Choquer = offenser, fâcher
Être crampé = rire aux éclats
Péter une coche = s’énerver
Être accoté = vivre ensemble

Les vêtements (pour le shopping!) :

Bas = chaussettes
Chandail = gilet ou pull
Mitaines = moufle
Tuque = bonnet
Brassière = soutien gorge
Running = chaussures de sport
Bobettes = sous-vêtements, culottes
Claques = protections de chaussure en caoutchouc
Coton ouaté = sweat-shirt
Gougounes = tongs
Lousse = trop grand

Et maintenant place au détail de notre séjour !

Où loger à Montréal ? 

Nous avons eu la chance de séjourner à l’hôtel Le Monville… un hôtel 2.0 absolument incroyable ! Je n’ai jamais vu un hôtel pareil, je dirai qu’il est vraiment précurseur dans le domaine des services connectés.
Parmi les services connectés dont dispose l’hôtel pour améliorer le confort de ses clients.
– Un room service effectué par un robot (oui, oui un genre de R2D2 qui toque à votre porte, incroyable!)
– Des bornes d’enregistrements à l’accueil qui distribuent les clés de chambre, en gros vous pouvez réaliser vous-même votre check-in, check-out.
– Des écrans géants dans les salles avec abonnement Netflix dans toutes les chambres !
– Des bornes de recharge pour les voitures électriques.
Au delà de tous ces « gadgets »  je dois dire que l’hôtel possède d’autres atouts indéniables. La situation est parfaite, à seulement quelques minutes du Vieux-Montréal et du Port. Les chambres sont trop canons ; une décoration assez épurée dans les tons sombres avec un coin bureau, un petit salon, un lit king size, une salle de bain limite futuriste et une vue imprenable sur le quartier. L’hôtel dispose d’un petit market situé où l’on peut acheter des snacks à emporter à toutes heures (il y avais même des wraps au tofu!). En bonus, chaque matin à 9 h, il est possible d’assister à une séance de Yoga sur le toit terrasse qui offre un panorama époustouflant. On peut d’ailleurs également en profiter pour regarder le coucher de soleil !
Le tarif  : À partir de 98€ la nuit pour une chambre simple et 137€ pour une suite.

Hôtel Monville
1041, rue de Bleury
www.hotelmonville.com

Adresses food testées et sur-approuvées !

S’il y a bien un domaine où Montréal à réussi à m’impressionner c’est au niveau de la restauration ! C’est bien simple, on peut manger sain  absolument PARTOUT à Montréal et les bonnes adresses se comptent par centaines !
J’ai vraiment été surprise de constater qu’il est ultra facile de pouvoir manger végétarien/végétalien ou même sans gluten dans les restaurants montréalais !

La Panthère verte : Un super restaurant pour manger healthy, frais et varié à Montréal ! Très belles assietes de salades composées, falafel ou burger vegan. On dit qu’il s’agit des meilleurs fallafels de la ville, et je confirme qu’elles étaient excellentes ! Le menu est entièrement biologique et végétalien !

Mandys Salad Bar : Mandy’s propose un large choix de salades, des plus classiques aux plus originales, avec des options de menus vegan et végétariens.Il est même possible de composer sa salade pour la faire correspondre le plus possible à ses goûts. C’est une adresse très abordable (10 euros pour la salade la plus chère), et la décoration est juste sublime !

Barley, bar à céréales : Mon coup de cœur !  On y retrouve bien entendu des céréales, que l’on peut ajouter directement dans son latte ; mais les céréales ne composent qu’une petite partie du menu. On vient au Barley pour manger et déguster des bols à smoothies, des parfaits aux fruits, des bols de chia, des gauffres de patate douce, des pancakes au thé vert matcha, des salades, toasts (mention spéciale pour le toast beurre d’amande/banane évidemment) — bien chargées —, crèmes glacées par temps chaud, café et thé. Par-dessus le tout, le Barley fait même ses propres mélanges de granolas maisons exceptionnels. Bref une adresse de ouf !

Lov :LOV, c’est pour Local, Organique et Vegan. le décor élégant aux tons de verts et blancs est très apaisant. On retrouve un grand comptoir en marbre, un plancher de bois, de jolies lanternes et des chaises suspendus au plafond… on s’y sens vraiment bien. La maison offre une cuisine variée et idéale pour les petites et grandes fringales : sandwichs, burgers végé, salades, tartines, snacks, bols santé et plats chauds réconfortants comme des lasagnes … Top aussi pour le matin, on trouve des bols, tartines, gauffres et viennoiseries.

Perles et Paddock : Un ancien garage a été totalement réaménagé pour devenir un magnifique restaurant à la décoration verdoyante et très moderne. On est sur un menu façon tapas. On avance ainsi dans le repas comme on « enfile des perles », en plusieurs services de plus petites quantités. Vous avez pas mal de choix, et vous choisissez le nombre de petits plats que vous souhaitez manger seul ou partager avec votre table. C’est frais, gourmand, la chef joue vraiment avec les textures, c’est un peu cher mais incroyable !

Olive et Gourmando :Olive et Gourmando est souvent considéré comme un des meilleurs bistros du Vieux-Montréal. Et après l’avoir essayé, je peux facilement comprendre pourquoi. D’une part l’endroit est foliment décoré, le service convivial, et la nourriture est excellente. S’il y a une chose que vous devez essayer là-bas, ce sont leurs sandwichs cubains accompagnés d’une soupe du jour.

Lola Rossa :Lola Rosa propose des assiettes généreuses débordantes de verdure ; des salades, quesadillas, hempburger, burritos, caris, chilis, lasagnes, soupes etc… mais aussi des plats plus originaux comme un burger au chanvre et des frites de pois chiches. Pour le brunch, outre les plats traditionnels comme le “Déjeuner Classique” (avec tofu brouillé, fèves pinto, patates rôties et salade) et les pancakes (servis avec saucisses de seitan!), Lola Rosa sur Parc semble à l’écoute des tendances et en profite pour proposer des choses qu’on ne retrouve pas ailleurs. Je conseille le bagel de carotte fumée avec crème de cajou qui en est presque troublant tant la ressemblance avec le saumon fumé est réussie!

Si vous voulez manger une Poutine (des frites mélangés à du fromage et nappée d’une sauce brune, le plat typique d’ici)  vous devez vous rendre à la Banquise !  Une institution locale ! Il y a 21 poutines différentes, de la classique en passant par la poutine Savoyarde, Mexicaine, au bacon, la véganomane, la sud ouest…Bon moi j’avoue que j’ai passé mon tour ! Haha !

Si vous voulez ramener un souvenir food, arrêtez vous chez Délice Érable & Cie (il y a une boutique à l’aéroport), c’est incroyable et incroyablement bons. J’ai personnellement ramené des pop corn et des chocolats au sirop d »érable mais on trouve plein de choses, des biscuits, des huiles, du sucre …

Comment se déplacer ?

Prendre un taxi / un VTC

Vous pouvez facilement trouver un taxi à Montréal soit en le hélant dans la rue, dans l’un des 459 postes d’attente ou en appelant directement une compagnie. Quelques noms de compagnies de taxis : Taxi cooop, Taxi Diamond, Taxi Champlain, Taxi Hochelaga, etc. Sinon le service Uber est également disponible à Montréal.

Prendre les transports en commun 
À Montréal, vous aurez la possibilité d’emprunter deux réseaux exploités par la STM, soit :
– 4 lignes de métro (ligne jaune, orange, verte ou bleue). Vous ne pouvez pas vous perdre tant il est facile à prendre ! Globalement, les premiers métros partent à environ 5.30 du matin et les derniers à 00.30 ou 1h le weekend. Ils passent toutes les 3 à 5 minutes, 4 à 11 minutes le soir et hors pointe. L’attente est un peu plus longue que dans le métro parisien, mais c’est tellement plus propre et plus organisé, personne ne fraude, personne ne se bouscule… c’est apaisant !
– 196 lignes de bus. J’avoue qu’on ne l’a jamais pris, je ne saurai donc trop vous conseiller sur ce point. Mais clairement tous les quartiers sont très bien desservis ! 

Par contre pensez à prendre un pass transport car voyager à coup de tickets à l’unité revient vite cher (3,25$ chaque, 6$ pour un A/R). Il y a plein de pass différents et ils sont toujours avantageux si on utilise pas mal les transports.
Pass « Soirée Illimitée » = 5$ (de18 à 5h), intéressant dès qu’on fait un A/R
Pass « Week-end illimité » = 13$ (du vendredi 18h au lundi 5h). Rentable dès qu’on fait + de 4 trajets ou + de 2 A/R dans le week-end
Pass « 1 jour » = 10$ (valable sur la navette aéroport qui coûte le même prix à elle toute seule)
Pass « 3 jours » = 18$ (valable sur la navette aéroport qui coûte 10$)

A vélo
Plus qu’un loisir, le vélo est un véritable moyen de transport pour les Montréalais. Avec 876 km de pistes cyclables,  Montréal est une ville agréable à parcourir à vélo. Vous pouvez très bien acheter le vôtre (meilleure option si vous êtes là pour longtemps) ou préférer BIXI, le système de vélos en libre-service. Ces derniers sont disponibles 24h/24, 7 jours sur 7, d’avril à novembre. Il est possible de prendre un abonnement (30 premières minutes gratuites, 94$/an, 57$/90 jours, 34$/30 jours) ou de les utiliser de façon occasionnelle (2,95$/aller simple, 5.25$/24h, 15$/3 jours).

En voiture 
Vous pourrez bien-sûr trouver des véhicules à la location sur place mais attention à la dispo en haute saison (en juillet et août). Le plus simple et le plus avantageux pour louer une voiture c’est de réserver chez un gros loueur avant votre départ et de profiter des prix réduits que proposent toutes les grandes marques lorsqu’on réserve sur leur site ou de leurs diverses promos. Vous pouvez aussi passer par un courtier comme Autoescape ou Rentalcars qui négocie les tarifs dans les grandes enseignes internationales ou les gros loueurs locaux (comme Alamo ou Dollar). Budget : 50€ la journée environ.

A pied
C’est ce que je trouve de mieux pour découvrir une ville ! Pensez à télécharger l’application MapsMe  qui propose une carte de la ville à télécharger que vous pouvez utiliser sans connexion internet.

Que faire à Montréal en été ?

– Découvrir les différents quartiers de la ville.
• Le vieux Montréal,l’occasion de découvrir de nombreuses petites ruelles sympathiques
•Le Plateau Mont-Royal, des quartiers vraiment atypiques, au style artiste, bohème. On pourrait comparer ça à un petit Aix-en-Provence.
• Le Parc Mont-Royal,qui vous permet d’avoir la meilleure vue sur la ville.
• La rue Sainte-Catherine,vous y trouverez tout plein de magasins pour faire du shopping.
• La Place des Arts , qui porte très bien son nom. Vous y trouverez de très nombreux festivals : Les Francofolies, le Festival International de Jazz, le Festival Juste Pour Rire…
• Le Quartier Gay, autrement appelé le Village, qui n’est rien de plus que l’un des plus connus  quartier gay du monde. Atypique ! 

– Se relaxer au Bota Bota. Nous avons passé quelques heures au Bota bota sur le vieux-port. Un endroit franchement top. J’ai adoré ! Des bains chauds, des bains froids, des saunas, des chaises longues et transats sur le pont du bateau, des salles de repos avec poufs et chaises à bascule et même des espaces où il ne faut pas parler. D’ailleurs, les téléphones portables ne sont pas autorisés. Le tout en profitant d’une vue imprenable sur le fleuve. Car oui, le spa est installé dans un ancien traversier !

Explorer les marchés. Je ne sais pas pour vous, mais moi personnellement, j’adore prendre mon temps lorsque je suis en  voyage et l’un de mes grands plaisirs est de me promener sur les marchés, flâner, saliver devant les étales, pas vous ?
Nous avons fait un stop au marché Atwater. Fruits et légumes, fleuriste, apiculteurs, boucherie charcuterie, boulangerie, brulerie, épiceries fines, fromageries, horticulteur, poissonneries, vente pâtes italiennes, salon de thé, tarterie, chocolaterie, sushi, bureau de tabac, produits en vrac, confiserie, produits italiens… vous trouvez TOUT !
Le marché couvert Jean Talon est aussi très sympa et regorge de bons produits. Mais il est plus touristique. A l’entrée du marché, il y a également une librairie Gourmande. J’adore y faire un tour. On y trouve des bouquins sur la gastronomie et le choix est assez important je trouve.
Si vous voulez rapportez des souvenirs culinaires, ce sont les 2 endroits où aller pour acheter du sirop d’érable et tous les produits dérivés ; beurre d’érable, chocolats et cookies à l’érable, sucre d’érable etc.

– S’essayer au surf de rivière.Et oui on peut surfer dans les rapides de Lachine, proche du centre-ville de Montréal. Nous avons mis une petite demie-heure pour y accéder en boiture. Depuis une quinzaine d’années, les surfeurs y ont adopté la « vague à Guy », une vague stationnaire qui tire son nom d’un pionnier du kayak qui a découvert l’endroit. Après quelques explications de la part de notre moniteur Mathieu hop à la flotte ! On doit se positionner en amont, sauter à l’eau sur la planche, pagayer avec les bras tout en se laissant dériver dans le courant, puis faire pivoter la planche pour faire dos à la vague et réussir à se lever juste au bon moment. Enfin, moi je n’ai clairement pas essayer de me lever haha ! Honnêtement c’est un peu flippant au début mais on a vraiment bien rigolé !
Nous avons fait appel à l’école KSF Surf (au nom de toutes les filles nous vous conseillons Mathieu haha!)

– Visiter Montréal à vélo. A Montréal, comme je vous l’ai dit il y a de très nombreuses pistes cyclables ! En vélo, c’est très agréable de découvrir la ville sous un autre aspect ! C’est aussi parfait pour s’excentrer un peu ! Il existe pas mal de loueurs de vélos, notamment au Vieux-Montréal : Ca roule qui propose de la location de vélo, de roller et des balades organisées. Si vous faites appel à eux, demandez Pascal comme guide il est génial !!! Nous avons pris le canal Lachine qui nous a permis d’accéder à de très jolies balades au calme. De longues pistes cyclables longent ce canal qui est devenu pour moi un symbole de Montréal. La promenade s’étend sur 14 km de quoi se dépenser paisiblement !
Nous avons fait appel à Ça roule Montréal (et cette fois nous vous conseiller Pascal, le guide le plus cool et le plus drôle de la terre!)

Découvrir le street art . Véritable musée à ciel ouvert, Montréal est devenue une plaque tournante de l’art de rue en Amérique du Nord. D’ailleurs, on qualifie souvent Montréal de musée à ciel ouvert. Si vous êtes à Montréal pour quelques jours seulement, je vous recommande de vous concentrer sur le Street Art du Plateau Mont Royal ou de faire appel à une guide. Nous avons été guidée par Elodie de Photowalk qui réalise les visites en anglais, français et espagnol. En effet, de nombreuses oeuvres sont visibles sur le Boulevard Saint-Laurent et dans les rues à proximités. En une demi-journée on peut déjà en découvrir un bon paquet ! Tout au long de la visite, on s’émerveille en découvrant le magnifique potentiel de la ville. ! Cet art urbain à une place tellement importante pour la Ville qu’un festival appelé Mural a vu le jour en 2013 au coeur de l’arrondissement du Plateau Mont Royal. Et bien entendu nous y avons aussi fait un tour!
Elodie nous a également fait découvrir les ruelles vertes de Montréal. Les ruelles vertes sont des projets éco-citoyens, en fait ce sont les habitants eux-mêmes qui déposent une demande
pour transformer une ruelle un peu tristounette en lieu de vie : créer des bacs pour les plantes, supprimer le bitume pour planter des arbres, installer bancs, jeux pour les enfants, peindre portes de garage et façades en couleurs, installer des fontaines…. certainessont devenues de vraies mini-jardins

Célébrer le street art au Mural Festival. Chaque année, pendant 11 jours, le boulevard Saint-Laurent accueille des performances de musique et d’art visuel. C’est l’occasion de restaurer certaines murales dégradées et d’en renouveler d’autres, car certaines changent tous les ans ! Il n’y a pas que des murales à voir durant le festival, il y a aussi des expositions, desoncerts, des ateliers… vous pouvez aussi déguster un BBQ de folie (des restaurateurs s’unissent autour d’un grill et vous proposent de déguster des plats à 6$ dans une ambiance musicale), faire du shopping au mural market et repartir avec des produits de jeunes artistes, prendre des cours de yoga, participer à des ateliers bien-être, créatifs, assister à des projections de films en plein air… Il y en as pour tous les gouts, que vous aimiez le street art ou non !

Danser au PikNik Electronik. De la musique, du fun, des gens sympa et un max de bonne musique…Danser de 13h à 21h en plein air sur une musique géniale, vous en rêviez ? Alors vous allez adorer le Piknic Electronik de Montréal ! Le concept a été lancé il y a plus 10 ans à Montréal pour transformer l’Ile Sainte-Hélène en piste de danse géante à ciel ouvert. Tout le monde danse, s’amuse et s’éclate seul ou en groupe, vous allez vraiment adorer !! Vous pouvez soit vous offrir un pass à la journée au prix de 13,50 $ Canadiens (Environ 10 €) où si vous vivez sur place, êtes étudiants ou tout simplement en PTV Canada, il existe un passe ETE entre 86 $ et 116 $ Canadiens, de quoi faire la fête tout l’été, car oui c’est ouvert tous les dimanches pendant l’été !

D’ailleurs on m’avais dit que l’été, il y avait PLEIIIIIINS de trucs à faire en extérieur à Montréal. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de tout faire, mais on m’as dressé cette petite liste des festivals à Montréal  qui s’enchainent sans interruption de juin à fin aout.

Francofolies– début juin : Du bon son francophone avec des dizaines de concerts, gratuits ou payants, en plein air ou en salle… et en plein centre ville de Montréal.

Festival de jazz – mi-juin : Représentation en plein air et en salle, performances ou improvisations dans le quartier des spectacles en plein cœur de Montréal.

Montréal complètement cirque – début juillet : Représentations gratuites et payantes, en salle ou dans la rue avec le fameux Cirque du Soleil.

International des feux Loto-Québec– juin-juillet : Compétition internationale de feux d’artifice, quatre weekends consécutifs . Astuce : Pas besoin de payer son entrée au parc d’attraction La Ronde, d’où sont lancés les feux d’artifices, le Pont Jacques Cartier est fermé chaque soir de feux d’artifices et vous offre une vue imprenable sur ce beau spectacle !

Festival Juste pour Rire – fin juillet : Rien de moins que le plus grand festival d’humour au monde, et c’est à Montréal que ça se passe.

Osheaga– début août : L’un des plus gros festivals de musique pop, rock, électro… (payant) au Canada. Il se déroule sur trois jours, au parc Jean Drapeau.

Mais l’été, c’est aussi la saison de la fête Nationale du Québec, le 24 juin, et du Canada, le 1er juillet, alors à vos drapeaux !

Si vous êtes gourmande comme moi, parait-il que sur l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique, chaque premier vendredi du mois (jusqu’en octobre), une quarantaine de camions de cuisine de rue sont rassemblés pour un événement festif avec musique et animation. 

PS : Si vous souhaitez plus d’informations sur Montréal, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Tourisme Montréal  qui regorge de bons conseils !!

Pourquoi j’ai adoré Montréal !

– parce que c’est un bon mix entre le meilleur de l’Amérique et le meilleur de l’Europe.
– parce que les Québecois sont super sympa, vraiment vraiment !!!
– parce qu’il y a plein de festivals
– parce les alentours sont un paradis pour les amoureux de grands espaces sauvages
– parce que la fooooooooood !

Ce que j’ai vraiment adoré à Montréal, c’est la mentalité des gens et le sentiment de sécurité. Les gens ne klaxonnent pas comme des abrutis, ils font la queue pour attendre le bus ou acheter un ticket de métro (chacun son tour), on ne ressent pas le besoin de serrer son sac par peur qu’un pickpocket passe par là et vole nos maigres économies … Je ne me suis jamais sentie jugée ou mal à l’aise, les gens sont vraiment cools. J’ai ressenti un certain respect et savoir vivre entre les personnes . D’ailleurs tutoyer est de rigueur à Montréal ! Ca surprend au début (quand on te lache un hey salut!) mais finalement, c’est plus sympa !
En règle générale, j’ai trouvé les gens ici beaucoup plus ouverts, souriants, moins stressés et enclins à aider qu’à Paris! C’est une chose qui me pesait vraiment à Paris, la froideur des gens, la mauvaise humeur ambiante… Bref une bonne bouffée d’air frais !

Comment y aller ?

C’était la première fois que je voyageais avec Air TransaT;  Air Transat est un des plus grands transporteurs aériens au Canada. Contrairement à Air Canada, Air Transat se positionne plutôt comme étant une compagnie de loisirs. C’est donc généralement chez eux que vous dénicherez  les meilleures aubaines !

Rassurez-vous, nous sommes loin des compagnies low-cost européennes. Le service et le confort à bord sont vraiment tops. Si vous êtes à la recherche du meilleur rapport qualité/prix, vous ne serez pas déçus.
D’ailleurs en parlant de confort, nous avons eu la chance de profiter de l’option Plus.

Concrètement, cette option offre :
– Des services prioritaires : enregistrement, contrôles, embarquement, livraison des bagages.
– Le choix du siège de façon gratuite
Une franchise de bagage plus importante avec la possibilité d’avoir 2 bagages soute au lieu d’un (et ça c’est boooooon si on veut faire des achats!).
En vol, des membres de l’équipage attribués à la classe pour un service au top.
Des boissons et collations supplémentaires servies entre les repas.
Des accessoires de vol : écouteurs, couverture, et coussin pour dormir. ( (payants en éco)

En tous cas, c’était plutôt sympa de voyager avec cette option !

Pendant le vol tout s’est bien passé. Les sièges étaient munis d’écrans tactiles individuels, avec un très bon choix de divertissements . Nous avons eu droit à quelques snacks au choix pendant le voyage. On nous reproposait aussi régulièrement des boissons, bref pas le temps d’avoir faim ni soif durant le vol ! Seul bémol, j’ai eu le même plateau repas à l’aller et au retour (surement du au fait que je demande des plateaux végé/sans gluten donc choix plus limité je pense).  Par contre gros coup de coeur pour le système de luminothérapie ! Pas de lumière forte mais des petites veilleuses (c’était rose pour le vol de nuit) genre trop parfait !
En terme de prix, Air Transat se positionne très bien pour les vols Paris -Montréal (départ possible de province également, par exemple Bordeaux, Lyon, Nantes). On peut trouver des vols à moins de 400€ en basse saison, et à moins de 600 euros en haute saison.Il faut compter un peu moins de 8h pour vous rendre à Montréal depuis Paris

J’ESPÈRE VOUS AVOIR DONNÉ ENVIE DE VOYAGER À MONTRÉAL !

Place aux photos !

          

Partager:

2 Commentaires

  1. 30 juin 2019 / 22 h 55 min

    De jolies photos qui me donnent envie de découvrir la ville et ses bonnes adresses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *