30 livres feel-good mêlant amour, introspection et découverte de soi !




La lecture, rien de mieux pour mettre en veilleuse un cerveau qui tourne trop vite ou pour déconnecter de la tornade du quotidien. Et quel quotidien en ce moment …
J’aime les  lectures réconfortantes qu’on appelle aussi lectures « feel-good ». Voici donc une belle liste de livres drôles, attachants, émouvants,… qui donnent la pêche et se lisent tout seul !

L’ALCHIMISTE – Paulo Coelho 

Le récit de la quête de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprend à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

A MÉLIE, SANS MÉLO – Barbara Constantine 

Mélie, 72 ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer chez elle toutes les vacances d’été. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé. Elle verra ça plus tard, La priorité, c’est sa Clarinette chérie. Mélie, le mélo, c’est son truc. Elle va passer l’été (le dernier ?) à fabriquer des souvenirs à Clara.

L’ANALPHABÈTE QUI SAVAIT COMPTER – Jonas Jonasson

Née à Soweto pendant l’apartheid, N. Mayeki commence à travailler à 5 ans, devient orpheline à 10 et est renversée par une voiture à 15. Tout semble la vouer à mener une existence de dur labeur et à mourir dans l’indifférence générale. Mais c’est sous-estimer le destin et le fait qu’elle est une analphabète qui sait compter.

À PART ÇA, LES HOMMES VONT BIEN... – Alain Teulié 

Cinquante jours de la vie d’un célibataire parisien de 36 ans qui va tenir un journal parce que tout va mal, puis un blog pour que tout le monde le sache.

À PROPOS D’UN GAMIN – Nick Hornby

Marcus, jeune homme à peine sorti de l’enfance, et Will, célibataire acharné, vivent à Londres où ils se rencontrent. Tous deux essaient de donner un sens à leur vie. Marcus qui partage son quotidien avec sa mère suicidaire ex-hippie divorcée, et Will qui vit de la fortune héritée de son père.

LES ARBRES VOYAGENT LA NUIT – Aude Le Corff 

Le père de Manon est en pleine dépression depuis que sa femme est partie. Après l’école, l’enfant, livrée à elle-même, lit dans le jardin ou converse avec les chats et les fourmis. Anatole, un vieil homme, l’observe de sa fenêtre. Il finit par lui parler. Sophie, la tante de Manon, le vieil homme, Manon et son père partent ensemble à la recherche de la disparue.

L’ATELIER DES MIRACLES – Valérie Tong Cuong 

Une professeure au bout du rouleau, une jeune femme trop solitaire qui se jette dans le vide et un déserteur qui se fait passer à tabac par une bande dans la rue sont accueillis par Jean dans son Atelier des âmes cassées. Les locataires de l’Atelier vont devoir accepter leur part d’ombre et le mystérieux Jean tire les ficelles d’un jeu de plus en plus dangereux.

LES BEIGNETS D’OSCAR – Fausto Brizzi 

Lucio traverse une mauvaise période : il a été mis à la porte de chez lui par sa femme. Pour se consoler, comme tous les matins, il s’assied devant la boutique de son beau-père Oscar, pour déguster un des beignets confectionnés par le vieil homme. Mais voilà que débarque un certain Fritz, celui par qui les complications vont arriver, bousculant la vie de Lucio et amenant le jeune homme à se poser la question suivante : que ferais-tu s’il ne te restait que 100 jours à vivre ? Et vous, que feriez-vous ?

CE LIVRE VA VOUS SAUVER LA VIE – A.M Homes

Au cap de la cinquantaine, Richard Novak, spéculateur boursier à Los Angeles, divorcé, hypocondriaque et angoissé, est victime d’un malaise le jour où se produit un glissement de terrain près de chez lui. Il se rend compte qu’il n’a pas vécu, qu’il s’est perdu de vue et décide de tout reprendre en main : sa vie, son travail, sa famille… Réfugié à Malibu, il rencontre un écrivain.

LES CINQ PERSONNES QUE J’AI RENCONTRÉES LÀ-HAUT – Mitch Album

Pendant des années, Eddie, 83 ans, a veillé au bon fonctionnement de la fête foraine. Comble de l’ironie, c’est ici qu’il vient tout juste de mourir, écrasé sous la nacelle d’un manège alors qu’il tentait de sauver la vie d’une fillette… Arrivé dans l’au-delà, il se retrouve embarqué sur un vaste océan multicolore et multiforme où, comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes et déterminantes : Marguerite, son amour perdu, mais aussi son ancien capitaine d’infanterie, une vieille femme aux cheveux blancs, un mystérieux homme bleu et une toute jeune asiatique détenant, dans ses petits doigts atrocement brûlés, le secret d’Eddie et de sa destinée…

DEMAIN EST UN AUTRE JOUR – Lori Nelson Spielman

A l’ouverture du testament de sa mère, Brett Bohlinger découvre que pour avoir son héritage, elle doit accomplir les rêves qu’elle avait consignés sur une feuille lorsqu’elle avait 14 ans. Ses rêves d’adulte sont cependant bien différents. Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi.

LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFÉ – Agnès Martin-Lugant 

Après la mort accidentelle de son mari et de sa fille, Diane abandonne le café littéraire éponyme qu’elle tenait. Elle décide de fuir et de se réfugier en Irlande pour se reconstruire.

LE JOUR OU J’AI APPRIS À VIVRE – Laurent Gounelle

Jonathan, père divorcé, vit à San Francisco ; il doit composer avec son travail d’agent en assurances et son ex-femme et associée, Angela. Un jour, une bohémienne prédit sa mort. Cet homme ordinaire se retrouve au coeur d’une aventure fondée sur des expériences scientifiques qui bouleversent sa vision de l’existence.

JUSTE AVANT LE BONHEUR – Agnès Ledig 

Julie, âgée de 20 ans, élève seule son fils Lulu. Caissière dans un supermarché, elle attire l’attention d’un client quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux, Paul l’invite à venir passer plusieurs jours dans sa maison au bord de la mer en Bretagne. Jérôme, le fils de Paul qui se remet avec difficulté du suicide de sa jeune femme, est déjà sur place.

LE MEC DE LA TOMBE D’À CÔTÉ – Katarina Mazetti 

Désirée, veuve depuis peu, se rend régulièrement sur la tombe de son mari, par acquit de conscience essentiellement, pour essayer de le pleurer, mais sans trop y arriver. Leur mariage tenait plus du copinage que du grand amour. Au cimetière, elle croise souvent la personne qui vient sur la tombe d’à côté, un homme de son âge, dont l’apparence l’agace autant que la stèle tape-à-l’oeil de sa tombe.

LA VIE DEVANT SOI – Romain Gary 

L’histoire d’amour de Momo, un petit garçon arabe, pour une très vieille femme juive du nom de Rosa. Il l’aidera à se cacher pour qu’elle ne meure pas à l’hôpital et lui tiendra compagnie jusqu’à la fin et même au-delà de la mort.

LE MAGASIN DES SUICIDES – Jean Teulé 

Imaginer un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients inimaginables pour se suicider. Cette petite entreprises familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre dans la personne du petit dernier, Alan.

OH BOY ! Marie-Aude Murail 

Siméon, Morgane et Venise Morlevent sont orphelins depuis quelques heures et ont juré qu’ils ne seraient pas séparés. Ils ont pour objectif de quitter le foyer où ils ont été placés et de se trouver une famille.

LE PLUS BEL ENDROIT DU MONDE EST ICI – Frances Miralles

Au cours d’un après-midi froid et gris, bouleversée par la mort de ses parents, Iris, 36 ans, songe au suicide. Elle découvre un petit café au nom étrange : Le plus bel endroit du monde est ici. Elle entre et s’assoit à une table. Luca, un jeune Italien, la rejoint. Ensemble, pendant six jours de suite, ils évoquent la vie d’Iris. Le septième jour, Luca est introuvable.

LA TRESSE – Laetitia Colombiani 

Un roman fin et puissant. La tresse, c’est le portrait de trois femmes à travers le monde. Celui de Smita, en Inde ; elle refuse que sa fille hérite de sa condition misérable et se bat pour qu’elle puisse aller à l’école. Celui de Giulia, en Sicile ; depuis toujours, elle aide son père dans l’atelier familial mais quand celui-ci est victime d’un grave accident, elle découvre que l’entreprise est ruinée. Celui de Sarah, au Canada ; avocate brillante et réputée, sur le point d’accéder à la promotion dont elle a toujours rêvée, elle apprend soudainement qu’elle est très gravement malade.

LA CHAMBRE DES MERVEILLES – Julien Sandrel 

Le roman démarre par l’accident de Louis en skate, presque sous les yeux de sa mère, préoccupée par son travail. L’enfant est emmené à l’hôpital, plongé dans le coma. A partir de cet accident plausible, Thelma va prendre conscience de la trop grande importance accordée à son travail et se transformer. Elle va renouer avec sa mère, démissionner, tout tenter pour que son fils chéri se réveille.

CHANGER L’EAU DES FLEURS – Valérie Perrin 

L’histoire de Violette, gardienne de cimetière qui fait de ce lieu de tristesse, un immense jardin, a touché mon p’tit coeur. Violette change l’eau des fleurs, et sa vie fleurit à nouveau. L’absence devient une présence silencieuse et bienfaitrice. Avec ce roman Valérie Perrin livre un hymne au merveilleux des choses simples. Malgré un sujet grave, elle livre un roman lumineux où elle démontre sa capacité incroyable à transcender la tristesse pour en faire une histoire optimiste et vibrante. La mort n’a jamais été si vivante.

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES – Virginie Grimaldi

Un road-trip en Scandinavie, des portraits de femmes dressés avec humour et sensibilité, des instants de vie sublimés… Il n’en faut pas plus pour succomber au charme de ce roman feel good rafraîchissant, qui nous met le sourire jusqu’aux oreilles. Un zeste d’humour, une pincée d’émotions, le tout agrémentant une famille qui cherche à se trouver et à ne plus se quitter.

TORTUES À L’INFINI – John Green

L’heure est une nouvelle fois à l’émotion. Inspiré par ses propres troubles compulsifs pour écrire ce roman, l’auteur décrit la quête d’identité d’une jeune fille souffrant de douleurs psychiques. Un roman qui nous fait passer du rire aux larmes, les personnages de John Green racontant la propre maladie de l’auteur, au cœur de sujets aussi intimes qu’universels : la peur de vivre, la quête d’identité… John Green nous livre ici un roman touchant qui remue au plus profond de soi.

LA BEAUTÉ DES JOURS – Claudie Gallay 

Claudie Gallay interroge la façon dont l’art peut sauver ou sublimer nos vies. J’ai adoré cette lecture, à la fois pour sa réflexion mais aussi par le style d’écriture. Ce qui m’a beaucoup touché, c’est la façon dont l’auteur raconte son histoire, il se dégage une douce poésie de ce roman. Ce qui en fait un livre doudou, un livre dans lequel on a envie de se plonger et ne plus en ressortir.

TOUT LE BLEU DU CIEL – Mélissa Da Costa

Un jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Une seule question me reste après cette lecture inoubliable : pourquoi j’ai attendu presque 2 ans pour le lire ? Je ne comprenais pas ce succès constant : ce roman est une bouffée d’air, une invitation au voyage, à la vie pleine et intense. Merci Mélanie Da Costa.

LA BIBLIOTHÈQUE DES COEURS CABOSSÉS – Katarina Bivald

Sara Lindqvist est suédoise. Elle a vingt-huit ans et vient de perdre son emploi. Elle débarque dans une petite ville de l’Iowa pour rencontrer une vieille dame, Amy, avec laquelle elle correspond régulièrement. Malheureusement, lorsqu’elle arrive, la vieille dame vient de décéder. Sara va-t-elle faire demi-tour pour rentrer chez elle ? Elle décide finalement de rester puisque rien d’urgent ne l’attend et de tout laisser derrière elle un moment pour prendre l’air…

PETITES RECETTES DE BONHEUR POUR LES TEMPS DIFFICILES – Suyanne Hayes et Loretta Nyhan 

Durant la seconde guerre mondiale, Glory et Rita entretiennent une correspondance alors qu’elles vivent à des centaines de kilomètres l’une de l’autre. Chacune se raconte dans ses lettres, mettant ainsi des mots sur leur quotidien et partageant quelques recettes tant pour la cuisine que pour survivre dans ces temps difficiles.  On y découvre un quotidien rude, mais aussi l’entraide qui peut exister dans une communauté qui traverse une période noire. Malgré tout, ce livre n’est pas tout rose, tout doux. Le deuil et les dommages de la guerre y ont toute leur place. Pourtant, on en ressort avec un sentiment positif sur la vie qui continue et sur les petits plaisirs qui permettent de survivre aux douleurs.

NORA OU LE PARADIS PERDU – Cécilia Samartin 

Nora et Alicia sont deux jeunes cubaines qui vivent une enfance insouciante sur l’île en 1956. Lorsque la révolution éclate, Nora et sa famille émigrent aux Etats-Unis, mais Alicia reste à la Havane. Les années passent. Nora et Alicia vivent leur vie chacune d’un côté de l’océan. Heureuse, épanouie et active pour Nora, douloureuse, âpre et difficile pour Alicia. Les deux cousines ne cessent de correspondre et Nora pressent que la situation de sa cousine se dégrade. Elle décide alors de retourner à Cuba pour l’aider. Une fois sur place, elle découvre que l’état d’Alicia  et de sa fille Lucinda est bien plus dramatique que ce qu’elle pensait. Commence alors la lutte pour sauver mère et fille… et renouer avec l’espour et le goût de vivre. Cecilia Samartin, auteure du roman et psychothérapeute, est elle-même d’origine cubaine, installée aux Etats-Unis depuis de nombreuses années. Elle n’a jamais oublié son pays natal. « Feel-good » par l’optimisme qui s’en dégage, « Nora » est aussi un roman qui laisse la place aux drames et aux tragédies de l’émigration.

MA GRAND-MÈRE VOUS PASSE LE BONJOUR – Fredrik Backman

C’est l’histoire d’une amitié entre une petite fille et sa grand-mère fantasque qui lui raconte de merveilleuses histoires. A la mort de sa grand-mère, la petit-fille hérite de toutes les lettres écrites par celle-ci mais qu’elle n’a pas envoyées. La petite fille décide de partir pour une chasse au trésor : les destinataires de ces lettres pour les leurs remettre. Et c’est alors qu’elle découvre d’où proviennent les histoires racontées par sa grand-mère. Un roman fantastique et merveilleux qui nous fait rire et pleurer.

Partager:

1 Commentaire

  1. Lalie
    9 novembre 2020 / 10 h 19 min

    Super Florie, merci!! Dans la liste j.en ai lu un seul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *